EXPERIMENTATIONS - À la recherche d’une tectonique du CLT

Rédigé par Sarah ADOR
Publié le 05/06/2021

Article paru dans le Séquences Bois n°131

Portant sur les implications architecturales nées de la démocratisation du bois d’ingénierie, un colloque intitulé Mass Timber : Beyond Instrumentality and Technology aurait dû avoir lieu le 10 avril. Organisé par la Graduate School of Design (GSD) de l'Université Harvard, cet évènement malheureusement annulé devait clôturer un cycle de cours intitulé Mass Timber & the Scandinavian Effect, dirigé l’an dernier par l’architecte Jennifer Bonner (agence MALL) et l’ingénieur Hanif Kara (bureau d’études structure AKT II). L’occasion de revenir sur les expérimentations de ce studio parti à la recherche d’une tectonique propre au matériau CLT.

Après l’effet Bilbao – miser sur l’investissement culturel pour relancer l’attractivité des villes en décroissance –, puis l’effet Dubaï – défier la gravité comme symbole du capitalisme de libre marché – , les deux enseignants qualifient « d’effet scandinave » cette tendance récente, venue des pays nordiques, à recourir au bois pour afficher un changement de valeurs et annoncer un potentiel changement de paradigme sociétal. Le vocable américain « mass timber » désigne quant à lui ce que nous appelons en France les « bois d’ingénierie », qui comprennent notamment le lamellé-collé, le LVL (lamibois), et le CLT (bois lamellé-croisé). Si ce dernier est utilisé depuis les années 2000 en Europe, et s’y démocratise réellement depuis cinq ans, son usage est encore tout nouveau aux Etats-Unis. Il faut dire que l’incendie de Chicago en 1871 a longtemps influencé la réglementation des pratiques constructives, favorisant les matériaux ignifuges, tandis que le principe de l’ossature bois suffisait jusque-là pour répondre à la demande. Ce que Jennifer Bonner pointe du doigt, c’est que le CLT permet de construire encore plus vite, tout en stockant une grande quantité de carbone. Fondatrice et directrice du cabinet d'architecture MALL basé à Portland, elle est surtout convaincue que le matériau permet d’envisager des formes inédites, tout en créant de nouveaux effets architecturaux. Une intuition qu’elle s’est proposée d’explorer avec les étudiants de la Graduate School of Design (GSD) de l'Université Harvard, en collaboration avec Hanif Kara, professeur de technologie architecturale au GSD et co-fondateur d’AKT II, cabinet d’ingénierie londonien, avec qui elle avait déjà travaillé sur un projet de maison en CLT nommé Haus Gables. Fort de cette expérience, le duo a proposé aux étudiants de se confronter eux aussi au sujet de la maison, mais également, dans un tout autre registre, d’étudier le programme d’une tour de bureaux de moyenne hauteur, avec cette idée : comment l’usage du CLT peut-il renouveler les formes architecturales et les ambiances ? Cette question rejoint les observations de l’architecte Stéphane Berthier qui, dans sa thèse consacrée à la relation entre création architecturale et industrialisation de la filière bois, montrait à quel point l’architecture avait toujours été le milieu d’expérimentation privilégié des innovations techniques. [...]

Pour lire la suite [ commandez le numéro ]

Les articles récents dans Actus brèves

Le label Bas Carbone étendu à la réhabilitation Publié le 24/09/2021

Créé par décret en 2018, le label national Bas Carbone vise à soutenir des projets participant… [...]

Ouvrage : L'UICB valorise la mixité des matériaux Publié le 17/09/2021

Alors que le bois est de plus en plus prescrit, impliquant de nouvelles problématiques techniques… [...]

BOOSTER BOIS BIOSOURCÉS – Les lauréats 2021 Publié le 06/09/2021

Conçues pour accélérer la démocratisation des matériaux biosourcés dans le secteur de de la… [...]

PRIX : Green Solutions Awards Publié le 31/08/2021

Construction21 France, maillon français d’un réseau international de 12 plateformes dédiées… [...]

EVENEMENT : Retour sur l’édition 2021 du Forum International Bois Construction Publié le 31/08/2021

Abritée par l’impressionnante charpente bois du Grand Palais éphémère  au cœur d’un… [...]

ATLAS - Les acteurs du biosourcé en Ile-de-France, par Ekopolis Publié le 31/08/2021

Structure associative francilienne investie dans la valorisation des matériaux biosourcés,… [...]