La scène côté col

Rédigé par Jonas TOPHOVEN
Publié le 06/05/2019

Sept ans après une mise en scène à ciel ouvert, le fondateur du Festival Origen est revenu au Col de Julier, dans les Grisons, pour y ériger successivement deux tours en bois, dont un théâtre éphémère remontable qui fait largement appel aux qualités constructives des panneaux en CLT.

Malgré les projecteurs de Davos et l’ostentation de Saint Moritz, l’est rhéto-romanche de la Suisse peine à maintenir sa population. La vie culturelle y était réduite jusqu’au retour de l’enfant prodige Giovanni Netzer, natif de Savognin, qui a fondé en 2005 le festival Origen. Établi dans un village voisin où l’organisation a adapté deux bâtisses anciennes pour ses spectacles, Origen aime créer des cadres de représentation improbables. Centré sur le canton des Grisons, le Festival s’articule autour de thèmes fédérateurs annuels. Ainsi, en 2017, celui de la mélancolie des habitants qui ont émigré conduit l’équipe à ériger sur le Col de Julier une tour panoramique de 15 mètres, percée de fenêtres en meurtrière sciemment orientées vers huit villes où les natifs sont partis en priorité. Baptisée Las Colonnas, cet ouvrage inattendu a fait depuis, la joie des chasseurs d’image. Il a surtout convaincu Giovanni Netzer, de la faisabilité d’un théâtre également pensé en colonne.



Maîtres d'ouvrages : Origen Festival Cultural (Riom)
Maîtres d'oeuvres :  Giovanni Netzer
Ingénieur structure bois : Walter Bieler AG 
BET structure bois : Uffer AG, Excent AG (scène)
Date de livraison : 2017
Surface : 61,5 m²
Volume de bois utile : 690 m3 (lamellé croisé), 13,7 m3 (lamellé collé)
Lieu : Julier Pass (Suisse)

 La Col de Julier avec la tour panoramique Las Colonnas et le théâtre du Festival Origen.  <br/> Crédit photo : VERSCHUUREN Bowie  L’œil perçoit de la façade une juxtaposition de bandes verticales rouges.  <br/> Crédit photo : VERSCHUUREN Bowie La scène suspendue exploite la solidité d’une tour constituée de dix pentagones en CLT. <br/> Crédit photo : BRANDSTAETTER Christian En hiver, les deux tours se démarquent particulièrement sur le fond enneigé. Difficile de ne pas croire à un photo-montage.  <br/> Crédit photo : KUNFERMANN Mathias

VOIR ÉGALEMENT

>> Les coups de cœur du comité online

Les articles récents dans Publiés par Séquences Bois

RÉALISATION I PIN D’ALEP : UN PETIT PROJET POUR UN GRAND RETOUR Publié le 01/07/2024

Maîtres d'ouvrages : Mairie de CoudouxMaîtres d'oeuvres : Atelier Régis Roudil… [...]

RÉALISATION I DU BOIS, DU VIN, DES HOMMES Publié le 01/07/2024

Maîtres d'ouvrages : SCEA Château Cantenac Brown, MO2 (AMO)Maîtres d'oeuvres : Philippe… [...]

RÉALISATION I ENTRE ARCHÉTYPES ET RÉFÉRENCES VERNACULAIRES Publié le 01/07/2024

Maîtres d'ouvrages : Parc Naturel régional des Causses du QuercyMaîtres d'oeuvres : Atelier… [...]

RÉALISATION I ANCRAGE(S) DANS LE TERRITOIRE Publié le 01/07/2024

Maîtres d'ouvrages : Commune de Maringues (63)Maîtres d'oeuvres : Xavier Géant, architecte… [...]

MISE EN OEUVRE I RÉINVENTER EN RECYCLANT Publié le 01/07/2024

Maîtres d'ouvrages : Ville de Châtenay-Malabry (92)Maîtres d'oeuvres : a+ Samuel Delmas BET… [...]

DÉTAIL I LA FERME DES BAUGES COMME SOURCE D’INSPIRATION Publié le 01/07/2024

Maîtres d'ouvrages : Syndicat Mixte des Stations des BaugesMaîtres d'oeuvres : Brenas Doucerain… [...]