Les Rencontres Woodrise 2020 font place belle à l'architecture

Rédigé par Sarah ADOR
Publié le 28/09/2020

Dédiées au développement de la construction bois, les Rencontres Woodrise 2020 prendront place dans plusieurs villes de Nouvelle-Aquitaine du 3 au 9 octobre grâce à la coopération de l’interprofession FIBOIS Landes de Gascogne et de l’Institut Technologique FCBA. 

L’évènement annuel, qui existe depuis 2018, est la version hexagonale et grand public du congrès international Woodrise, dont la première édition avait eu lieu en 2017 à Bordeaux, en 2019 à Québec, et dont la prochaine se tiendra à Kyoto en 2021. Si cette manifestation biennale et professionnelle a été créée dans le but de développer le marché de la construction bois et de fiabiliser des solutions technologiques à échelle planétaire, les Rencontres se veulent quant à elles plus accessibles, conviviales et inscrites dans la ville, avec une programmation ludique et variée portant à la fois sur la ressource, sa transformation, mais surtout sur sa destination constructive. Celle-ci sera cette année abordée avec une approche architecturale plus prononcée que les éditions précédentes, notamment grâce à un fructueux partenariat avec les Maisons de l’Architecture de Poitiers et de Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux) ainsi que le centre d’architecture Arc en Rêve.

Du 6 au 15 octobre, les architectes Frédérique Barchelard et Flavien Menu, pensionnaires à la Villa Médicis, exposeront ainsi dans le jardin public de Bordeaux le Pavillon PROTO-HABITAT, fruit de leurs recherches sur les modes d’habitat adaptés aux enjeux environnementaux et sociaux. Une conférence inaugurale tenue au centre d’architecture Arc en Rêve permettra d’en savoir plus sur ce prototype d’habitation démontable et modulable entièrement construit en bois, qui plus est français. La question du prototype sera plus largement débattue le lendemain à l’occasion d’une table-ronde intitulée « Le bois, matériau d’un apprentissage au faire », qui confrontera les regards des deux résidents à ceux des architectes enseignants-chercheurs Agathe Mignon, du laboratoire ALICE (EPFL), et Yves Weinand, directeur du laboratoire IBOIS (EPFL).

Liée à la conférence « Héritages de la construction bois » qui aura lieu le jeudi 8 octobre, une exposition permettra par ailleurs de découvrir le travail méconnu du collectif Agora (Ateliers groupés pour l’ordonnancement de la recherche artistique), auteur d’une centaine de réalisations en Nouvelle-Aquitaine entre 1963 et 1983, et aujourd’hui appréhendable comme un véritable précurseur en termes de démarche méthodologique, écologique et paysagère, mais aussi d’un point de vue technique et esthétique. Essence prépondérante dans le Massif Central, le douglas sera quant à lui mis à l’honneur au sein de deux expositions photographiques à la Galerie des Hospices de Limoges.

Plusieurs excursions sont également au programme, avec la visite, sur le territoire limougeaud, des constructions en douglas des sites d’Aquapolis, du Zénith et du Pôle de Lanaud le 5 octobre, puis celle de la Tour Hypérion et de la Maison du projet de l’EPA Bordeaux Euratlantique le 8 octobre au départ de Bordeaux, et celle de plusieurs projets du Bassin d’Arcachon, le 9 octobre, dans le cadre d‘une journée consacrée à la place du bois dans la construction de la ville et des territoires durables de demain. 

Plutôt destinés aux professionnels, plusieurs rendez-vous achèveront d’en faire un évènement particulièrement instructif. Parmi eux, toute la journée du 5 octobre, le webinaire de la Woodrise Alliance rassemblera 22 scientifiques internationaux sur le sujet des bâtiments en bois de moyenne et grande hauteur. Le lendemain, le Laboratoire de mécanique du FCBA effectuera, en partenariat avec GA Smart Building, trois « crash tests » sur des prototypes de « planchers bas carbone » et de modules construits hors-site. Le 7 octobre, Poitiers, Limoges et La Rochelle accueilleront un riche programme de conférences : « Bas carbone et économie circulaire », « Numérique et construction bois », « La filière douglas, de la graine à l’architecture », … Des retours d’expériences sur les constructions bois de plus de 8 mètres seront également présentés ce jour-là par l’Agence Qualité Construction (AQC). Ce rendez-vous sera par ailleurs l’occasion de découvrir les solutions de planchers bois-béton proposées par les entreprises Cruard Charpente et  Wurth.


En savoir plus : 

Les articles récents dans Agenda

EXPOSITION - Bâtir en fibres végétales / Caen Publié le 21/10/2020

Jusqu’au 17 janvier, le Pavillon de Caen et le CAUE du Calvados accueillent l’exposition «… [...]

ÉVÉNEMENTS – Tour de France des maisons écologiques Publié le 20/10/2020

Après le lancement de leur ouvrage le Tour de France des maisons écologiques en septembre dernier,… [...]

EVENEMENT : Architectures paysagères dans la nature limousine Publié le 16/10/2020

Installé sur l’Ile lacustre de Vassivière, entre la Creuse (19) et la Haute-Vienne (87), le… [...]

VISITE : Ouverture d'un chantier-école du réemploi Publié le 16/10/2020

Installé au sein du programme d'occupation temporaire des Cinq Toits (Paris 16e), le projet Le… [...]

VISITES : Chantier du Grand Palais éphémère Publié le 16/10/2020

Conçu par l'agence Wilmotte & Associés Architectes, c'est un bâtiment entièrement en… [...]

EVENEMENT : Habiter bois Publié le 30/09/2020

Du 9 au 18 octobre, de nombreuses maisons bois d’Auvergne-Rhône-Alpes et des Pays de la Loire… [...]