OUVRAGE - L’archaïque et ses possibles

Rédigé par Sarah ADOR
Publié le 04/06/2021

Article paru dans le Séquences Bois n°131

« Des monolithes, des blocs, qui semblent déjouer toute sophistication compositionnelle […] Des cabanes, des abris simples, économiques, précaires. Des atmosphères, qui engagent des expériences sensorielles […]. Des matières premières revisitées, de la terre, notamment. Des chantiers également, dans lesquels ce qui compte, c’est moins la performance du résultat, que la réappropriation du geste archaïque de construire ». 

Issu d’un colloque présenté à l’été 2018 par le docteur en architecture Stéphane Bonzani et l’équipe du laboratoire Gerphau à la Cité de l'architecture et du patrimoine, cet ouvrage collectif s’essaye à interpréter la polysémie d’une résurgence de l’archaïque dans le champ de l’architecture contemporaine, dans la production d’agences aussi différentes que celles de Peter Zumthor, Aires Mateus, Francis Kéré, OMA, Herzog et De Meuron ou encore Ishigami. Construit autour de six parties, cet ouvrage compilant près de quarante contributions d’architectes et philosophes – dont les éminents Jacques Lucan, Philippe Potié, Marc Barani et Juhani Palasmaa – balaie les contours de ce mouvement de fond protéiforme. Dénotant d’un désir manifeste d’expression de vérité, cette tendance se traduit par des modes d’organisation élémentaires et par une exacerbation des propriétés constructives et de leur expressivité matérielle. Une quête de l’authentique est aussi à l’œuvre : surexpression de la matière, recherche d’une immédiateté des expériences, des sens premiers, et d’une appropriation non savante, d’ordre vibratoire, qui serait ainsi familière par nature. Le retour à des « gestes archaïques » et à leur sensorialité, notamment dans les constructions issues de matériaux géo et biosourcés, est également notable, tout comme le regain d’intérêt pour les lieux d’extraction de la matière, qui traduirait une volonté de « reconnaissance d’une origine naturelle et terrestre, précédant celle de sa destination et parfois celle de l’humanité ». En réalité, ce qui est interprété comme un souhait de renouer avec l’expérience de l’initialité, de « revivre l’épreuve embrouillée des commencements », de se replacer dans les conditions originelles serait en fait un geste récurrent dans l’histoire de l’architecture. En leur temps, les modernes tentèrent eux aussi de réinitialiser les paramètres de l’art, « fatigués du fardeau de la culture », avancent les auteurs. Certaines contributions expliquent le phénomène par un besoin de « renouveler la validité de nos actions », de réactiver un sens profond de l’architecture dans une « situation contemporaine sombre », qui tend à encourager des « procédures de déconstruction du paradigme moderne, nécessaires à la réinitialisation de notre rapport au monde », propose Stéphane Bonzani en référence à l’exposition Reset Modernity dirigée par Bruno Latour à Karlsruhe. Revenir aux « idées premières d’architecture », ces formes archaïques « qui semblent exercer sur le présent une fascination particulière » (Giorgio Agamben), reviendrait à renouer avec une forme d’universalité rassurante, à une « intuitivité face à la complexité croissante des conditions sociétales et celle des objets produits ». 
Un ouvrage érudit et profond qui réinterroge les fondements de la discipline et leur survivance dans la production contemporaine. 

Les articles récents dans Actus brèves

Prix Régional de la Construction Bois Ile-de-France – les lauréats Publié le 16/06/2021

Près d'un mois avant la cérémonie nationale du Prix National de la Construction Bois organisé… [...]

Appel à réalisations - Projets en douglas Publié le 15/06/2021

Afin d'organiser un circuit de visites en fin d'année, le CNDB et France Douglas sont à la… [...]

Appel à réalisations - Logements collectifs Publié le 15/06/2021

Dans le cadre de ses missions, le CNDB est à la recherche de logements collectifs en structure bois… [...]

Six scénarios bois pour la charpente de Notre-Dame Publié le 05/06/2021

Trente étudiants ingénieurs et architectes du Master Architecture Bois Construction ont récemment… [...]

EXPERIMENTATIONS - À la recherche d’une tectonique du CLT Publié le 05/06/2021

Portant sur les implications architecturales nées de la démocratisation du bois d’ingénierie,… [...]

EXPOSITION - Non-Extractive Architecture Publié le 04/06/2021

Engagée dans la promotion d’œuvres culturelles créant de nouvelles interactions entre artistes… [...]