OUVRAGE : Hors-série "Festival des cabanes"

Rédigé par Sarah ADOR
Publié le 23/06/2020

À l’occasion de la 5eme édition du Festival des Cabanes, dans le cadre duquel une centaine d’équipes concourent chaque année pour concevoir et construire l’un des douze édicules en bois que les organisateurs proposent d’installer dans les paysages des sources du lac d’Annecy (74), la revue L’architecture d’Aujourd’hui consacre un hors-série à la philosophie de ce concours, situé à la croisée de l’architecture, du paysage et du land art. Si le journaliste Jean-Philippe Hugron propose de (re)découvrir les pépites des quatre dernières éditions, il recueille aussi les paroles de Philippe Burguet, directeur de l’espace social et culturel La Soierie à Faverges (74) et de David Hamerman, architecte, les initiateurs de ce festival tout en poésie, qui réinterroge nos manières d’intervenir dans le paysage. Plus loin, l’entretien avec Florence Delomier-Rollin, architecte urbaniste en chef de l’État et conseillère pour l’architecture à la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, met en lumière l’intérêt pédagogique de cet évènement d’architecture ouvert et destiné au grand public, qu’il soit local ou visiteur, rappelant qu’il est d’intérêt public que la discipline architecturale se détache de son image luxueuse et élitiste. Pour Alain Derey, directeur de l’ENSA de Montpellier et docteur en philosophie, à qui a été confié l’avant-propos de cet ouvrage, le concours est un défi d’humilité posé en ces termes : « Les « grands architectes » savent-ils toujours faire des cabanes ? ». Avec le seul matériau bois, issu de scieries locales, les organisateurs démontrent le potentiel sensible et paysager d’interventions frugales et élémentaires. L’attention portée au territoire se retrouve d’ailleurs dans la configuration du numéro, qui en entrecroisant les points de vue, laisse place au regard de personnalités locales a priori hors du monde de l’architecture (choix éditorial suffisamment rare dans la presse spécialisée pour être souligné, et félicité pour sa cohérence avec le propos) : Renaud Person, directeur artistique de jeux vidéo pour Ubisoft Annecy, et Laurent Petit, chef trois étoiles du restaurant Le Clos des Sens d’Annecy. 

Les articles récents dans Actus brèves

PRIX INTERNATIONAL D’ARCHITECTURE BOIS 2020 - Les finalistes Publié le 23/06/2020

Pour la troisième année consécutive, issues de six pays du monde, six revues spécialistes de… [...]

OUVRAGE : Iwona Buczkowska : l'architecte face à la pérennité de son œuvre Publié le 23/06/2020

En 1973, alors que les universités polonaises préparaient les architectes à des carrières… [...]

OUVRAGE : Atelier Philippe Madec Publié le 23/06/2020

Sous la plume de Frédéric Lenne, le quatrième opus de la collection We Archi a été… [...]

OUVRAGE : Arrêtons l'amateurisme au nom de l'urgence Publié le 23/06/2020

Survenu il y a plus d’un an, l’incendie de Notre-Dame de Paris, et surtout la promptitude tant… [...]

NOUVEAU NUMÉRO : 126 - Solidarité Publié le 20/06/2020

20 juin 2020. En cette Journée Mondiale des réfugiés, nous sommes heureux d'apporter notre… [...]

WEBINAR « Simulateur bois et biosourcé » Publié le 12/06/2020

Mercredi 17 juin, le CNDB propose une webconférence de formation au nouveau simulateur « Bois et… [...]