REMISE DES PRIX : Archi’bois 2021

Rédigé par Clothilde FEUGEAS
Publié le 13/07/2021

La 3e édition du concours étudiant Archi’bois, sur le thème de la flexibilité, de l’évolutivité et de la réversibilité, s’est terminée le 1er juillet par une cérémonie de remise des prix à la Maison de l’Architecture Île-de-France. Trois prix ont été attribués ainsi qu’une Mention Spéciale du jury.


À l’initiative du Fonds Archimbaud pour l’Homme et la Forêt, avec le soutien de l’ENSA-Paris Val de Seine, le concours Archi’bois récompense chaque année 3 projets sur un thème spécifique en lien avec la construction bois. Ces projets sont ceux d’étudiants en école d’architecture, de paysagisme ou d’ingénierie.


Cette 3e édition proposait aux étudiants de réfléchir aux sujets de la flexibilité, de l’évolutivité et de la réversibilité de projets en construction bois. 10 projets avaient été sélectionnés en vue du jury final qui s’est tenu le 1er juillet à la Maison de l’Architecture Île-de-France, suivi de la remise des prix en soirée. 

Le jury, présidé par Borina Andrieu, Directrice Générale de l’agence d’architecture Wilmotte & Associés, a souligné la grande qualité architecturale des projets finalistes ainsi que l’engagement sociétal et écologique dont ils ont fait preuve. Les critères d’évaluation portaient également sur la cohérence contextuelle dans le choix du bois, l’exploration des possibilités du matériau, la qualité de l’approche structurelle, la démarche environnementale, l’innovation, et enfin, la qualité et cohérence du rendu et des maquettes.

Le 1er prix a été attribué à G'juliemm Kouame (ENSA Versailles), pour son projet “Habitat 100.0”. Ce projet de logements, localisé à Rungis, questionne le rapport au sol et la responsabilité sociétale face au réchauffement climatique. Projet « insolite » d’après la présidente du jury, ce projet fait s’interroger sur les liens entre l’humilité, la frugalité et l’inventivité da la conception architecturale. Il questionne en effet la possibilité d’une réversibilité totale du bâtiment en limitant son emprise au sol au maximum avec des poteaux en bois sur des fondations en pierre.

Joël Bonnot (ENSA Montpellier-La Réunion) a obtenu le 2e prix pour son projet “Canopeï”, proposition de nouvelle école d’architecture à La Réunion – retenue parmi trois projets finalistes sur le même thème (donné comme sujet de projet à l’ENSA Réunion). Celui-ci s’est distingué par sa volonté de proposer « une école manifeste d’architecture tropicale ». Le jury a également souligné la qualité de la réflexion sur le bioclimatisme, et la générosité spatiale offerte par le projet, qui propose un vaste espace central surplombé d’une structure arborescente en bois. Afin de créer un bâtiment respirant et modulable selon les usages, les parois du 1er étage sont des murs-terrasses en CLT pouvant être dépliés horizontalement pour agrandir les salles de cours à l’extérieur, une originalité qui a retenu l’attention du jury. 

Le 3e prix a été reçu par Pierre Adam et Valentine Bauer (ENSA Normandie) pour le projet “Du cidre au bois normand”. « Un projet local, qui parle aussi d’un paysage et d’un savoir-faire » selon les mots des deux étudiants. Cette cidrerie, qui a fait l’objet de leur projet de fin d’études, revêt une dimension à la fois culturelle et paysagère, réinterprétant l’architecture agricole vernaculaire normande. La forme des modules et le dessin de la structure se voulaient une manière de revisiter la cave voutée et la technique du pan de bois sous la forme de poutres treillis cintrées en chêne local.

Enfin, une Mention Spéciale du jury a été décernée à Doyeon Choi (étudiant coréen en échange universitaire à l’ENSA Paris-Val de Seine), pour son projet “Nouveau REgare”, situé sur la Petite Ceinture. Le projet, destiné à accueillir des activités associatives, propose de revaloriser dans une charpente à bois courts des éléments de bois récupérés autour du site. La maquette est elle-même réalisée en chutes de bois et matériaux de récupération. Le jury a apprécié le questionnement de l’étudiant face aux enjeux de durabilité de la construction bois.

Les lauréats et la mention spéciale sont exposés au Grand Palais Ephémère, du 15 au 17 juillet, dans le cadre du Forum International Bois Construction.

Les articles récents dans Actus brèves

Le label Bas Carbone étendu à la réhabilitation Publié le 24/09/2021

Créé par décret en 2018, le label national Bas Carbone vise à soutenir des projets participant… [...]

Ouvrage : L'UICB valorise la mixité des matériaux Publié le 17/09/2021

Alors que le bois est de plus en plus prescrit, impliquant de nouvelles problématiques techniques… [...]

BOOSTER BOIS BIOSOURCÉS – Les lauréats 2021 Publié le 06/09/2021

Conçues pour accélérer la démocratisation des matériaux biosourcés dans le secteur de de la… [...]

PRIX : Green Solutions Awards Publié le 31/08/2021

Construction21 France, maillon français d’un réseau international de 12 plateformes dédiées… [...]

EVENEMENT : Retour sur l’édition 2021 du Forum International Bois Construction Publié le 31/08/2021

Abritée par l’impressionnante charpente bois du Grand Palais éphémère  au cœur d’un… [...]

ATLAS - Les acteurs du biosourcé en Ile-de-France, par Ekopolis Publié le 31/08/2021

Structure associative francilienne investie dans la valorisation des matériaux biosourcés,… [...]