Dentelle de Lorraine

Rédigé par Jonas TOPHOVEN
Publié le 31/03/2021

Espace sportif, culturel et commercial, le lieu créé aux bords de la Moselle au milieu d’un parc paysager doit aussi trouver sa singularité, pour attirer.

Au sud-est de Metz, Ancy-sur-Moselle fait partie des lieux de vie périphériques qui attirent fortement grâce à la proximité d’une métropole. Le bourg de la rive gauche de la Moselle a fusionné avec son voisin, qui partage avec elle la seconde gare quand on descend de Metz à Nancy. Tout près de la gare, un urbanisme de type francilien aurait pu entraîner le lieu-dit des Fénottes dans un grand programme de logements collectifs, voire de centre commercial. Comme pour le prémunir, l’endroit a été préservé comme parc paysager au nom de Marie et Matthias, victime des attentats de Paris. L’ambition de plaire aux jeunes est manifeste avec la création d’un Pumptrack, un parcours pour vélos tout terrains. Dans un même esprit de création de site sportif ouvert, la municipalité décide d’implanter une sorte de halle qui doit permettre de remplir trois types de fonctions, un espace sportif (volley, basket, hand, skateboard, bicross), un espace culturel (fête du canard, spectacles) et un espace commercial (marché bio, marché aux vins de Moselle, vide-grenier). Il ne s’agit donc pas de ces lieux prédestinés au bois qui seraient utilisés chaque semaine pour le marché. D’ailleurs, cette halle n’est pas au cœur du bourg, et ne doit pas non plus prendre place dans un environnement résidentiel. La situation est aussi bien différente du marché de Saint-Dizier que Studiolada est en train de concevoir avec des arcs en pierre. Le projet calculé par Barthès Bois est très régulier. L’agence propose une halle en bois de 800 mètres carrés qui repose sur 20 appuis transmettant les forces dans un sous-sol en béton. Huit modules de charpente identiques, composées de tétraèdres, sont associés les uns aux autres au faîtage et en rive, marquée un peu plus bas par une sablière placée du côté extérieur et suffisamment large pour accueillir le toit en polycarbonate. Sur les deux extrémités de la halle, les deux membrures extérieures des tétraèdres sont ramenées sur un même axe vertical et consolidées, de façon à ce que pignons restent libres.  [...]

Pour lire la suite de l'article, commandez le numéro : [Boutique]



Maître d'ouvrage : Mairie d’Ancy-Dornot (57) 
Maître d'œuvre : Christophe Aubertin, collectif Studiolada (54)
BET bois : Barthes Bois (54) 
Entreprises bois : De Rambures et Paris (57), Mathis (67)
Date de livraison : 2020
Surface : 836 m²
Volume de bois utile : 100 m3
Lieu : Ancy-Dornot (57)

Le toit en polycarbonate, sans chéneau, renvoie l’eau à plus d’un mètre des bardages jointifs qui doivent également dissuader les grimpeurs.<br/> Crédit photo : MATHIOTTE Olivier L'édifice crée un jeu visuel entre triangles pleins, triangles striés et triangles volumiques.<br/> Crédit photo : MATHIOTTE Olivier Malgré les exigences réglementaires qui ont obligé à équiper cet ouvrage comme une salle de spectacle, les installations électriques ne troublent pas la lecture de la charpente, au contraire, elles la révèlent.<br/> Crédit photo : MATHIOTTE Olivier

VOIR ÉGALEMENT

>> Les coups de cœur du comité online

Les articles récents dans Publiés par Séquences Bois

La salle du Pélican résonne encore du jeu de paume Publié le 31/03/2021

Maître d'ouvrage : Ville de Rennes (35) Maîtres d'œuvre : TOPOS Architectes… [...]

La flexibilité par le bois Publié le 31/03/2021

Maître d'ouvrage : Centre Paroissial Ev. Kirchengemeinde Herbolzheim (Herbolzheim et Karlsruhe… [...]

Pin versus granit Publié le 31/03/2021

Maître d'ouvrage : Mairie de Riec-sur-Bélon (29)Maître d'œuvre : Guinée*Potin architectes… [...]

Particules élémentaires Publié le 31/03/2021

Maître d'ouvrage : Ville de TagaMaître d'œuvre : Onishimaki & Hyakudayuki / o+hBET… [...]

Union sacrée Publié le 31/03/2021

Maître d'ouvrage : Paroisse de Lempäälä (Finlande)Maître… [...]

Expériences au berceau Publié le 18/01/2021

Maître d'ouvrage : Ville d’Arras (62)Maîtres d'œuvre : Boris Bouchet architectes (63)… [...]