Du chemin de fer au filtre solaire

Rédigé par Sarah ADOR
Publié le 07/02/2020

C’est sur une parcelle en lanière du centre-ville d’Avandaro, petite ville lacustre de l’Etat de Mexico, que l’étonnant centre commercial Plaza Andaro s’est frayé une place entre les cèdres, dans un jeu de pleins et de vides qu’un treillis de bois de réemploi habille d’ombres et de lumières, en parfaite harmonie avec l’âme boisée du lieu.

Située au cœur du Mexique à 2 200 mètres d’altitude, Avandaro est construite au milieu d’une vallée, sur les berges de la retenue d’un barrage construit en 1947. Jouissant d’un climat tempéré toute l’année, habitée de nombreux commerces, restaurants et bars, la ville est le lieu de villégiature de nombreux habitants de Mexico et de Toluca. Pourtant, peu contraintes par des plans d’urbanisme relativement laxistes, les constructions des principales artères commerciales font état d’un certain déficit de cohérence urbaine, dont l’agence Cano Vera, en charge du projet de Plaza Andaro, déplore l’état de dégradation ces dernières années. Avant la construction du projet, la parcelle habitée de grands cèdres formait ainsi une enclave végétale dans la rue commerciale. Enchantés par cette spécificité, Juan Carlos Cano et Paloma Vera ont décidé d’en faire le cœur de leur projet en conservant les arbres et en adaptant le projet à cette contrainte. [...]

Pour lire l'article en entier : commander le numéro



Maîtres d'ouvrages : Silvano Monsalvo
Maîtres d’œuvre : Cano | Vera arquitectura (architecture) + Entorno Taller de paisaje (paysage)
BET bois : Juan Felipe Heredia
Entreprise bois : Intext + Octavio Martinez + Mario Benavides
Date de livraison : 2012
Surface : 2 000 m²
Volume de bois utile : 136 m3 = 13 m3 de réemploi (bardage) + 72 m3 poutres + 51 m3 planches
Lieu : Avandaro (Mexique)

De vastes terrasses couvertes profitent de l'ombrage des filtres solaires, composés de bois de récupération.<br/> Crédit photo : Gamo Rafael Contrairement aux centres commerciaux, ici les circulations sont toutes extérieures, tour à tour abritées ou découvertes.<br/> Crédit photo : Gamo Rafael -<br/> Crédit photo : Gamo Rafael Entre les cèdres, les fougères en peigne, graminées, herbes des singes, lavande, veronica, gingembre, fougères sylvestres, spirées, séneçons et crocosmia habitent la noue.<br/> Crédit photo : Cossio Camilia

VOIR ÉGALEMENT

>> Les coups de cœur du comité online

Les articles récents dans Publiés par Séquences Bois

Le réemploi, éthique ou esthétique ? Publié le 07/02/2020

Maître d'ouvrage : Churchill College, University of CambridgeMaître d'oeuvre : 6a… [...]

Cadres agrestes Publié le 07/02/2020

Maître d'ouvrage : privéMaître d'oeuvre : LAMASEntreprise bois : Sherma… [...]

Canopée modulaire Publié le 07/02/2020

Maître d'ouvrage : Lai LijunMaître d'oeuvre : Luo StudioEntreprise bois : Jia MingzhongDate… [...]

Bois usagé sur béton coffré Publié le 07/02/2020

Maître d'ouvrage : Université de Liège Maître d’œuvre : Anne-Françoise Marique et… [...]

Le bois sous toutes ses formes Publié le 31/01/2020

Maître d'ouvrage : famille KyodoMaître d'oeuvre : SANDWICH et team Low energy (Japon) BET… [...]

La grange citoyenne Publié le 10/12/2019

Maîtres d'ouvrages : Ville de Kressbronn Maîtres d'oeuvres : Steimle Architekten BDA,… [...]