FESTIVAL : Woodrise investit Bordeaux d'une trentaine d’événements

Rédigé par Sarah ADOR
Publié le 09/10/2018

Encouragés par l’engouement suscité l’an dernier par Woodrise, congrès international sur les immeubles bois, l’Institut technologique FCBA, le CODEFA et le pôle de compétitivité Xylofutur organisent cette année un festival qui se tiendra à Bordeaux du 11 au 16 octobre. De nombreux évènements, à destination du grand public et des professionnels, à la fois ludiques et techniques, mettront à l’honneur la construction bois et questionnerons les enjeux actuels de la filière, notamment à l’égard du territoire local, et de la ville de manière générale.

Ainsi, durant tout le festival, la Maison Ecocitoyenne hébergera l’exposition Immeubles à vivre bois, qui était visible à Marseille le mois dernier (voir notre article). Le parvis accueillera quant à lui une exposition sur la forêt aquitaine, un atelier de construction de cabanes, ainsi que le Totem du Festival, une œuvre participative réalisée en bois local. En parallèle, un programme de conférences, de visites et de jeux est réparti sur les six jours du festival.

Jeudi, une série d'interventions permettra de saisir le potentiel du bois à garantir le confort et la qualité de l’air intérieur, et de découvrir la villa Shamengo, maison expérimentale où une vingtaine de résidents permanents seront prochainement chargés de tester des innovations à visée écologique. 
Cette journée sera aussi l’occasion de visiter l’immeuble Perspective, en compagnie des architectes de l’agence Laisné/Roussel. Cet immeuble de bureaux de sept niveaux, réalisé en ossature bois, en poteaux-poutres d’épicéa local et pourvu d’une façade en douglas pré-grisé, est par ailleurs ventilé naturellement grâce à l’effet de cheminée généré par l’atrium central. 
En parallèle, il sera possible de participer à la première session du 2CV Woodrise Tour, rallye qui permettra de découvrir la filière forêt-bois-papier locale. 
Par ailleurs, le parvis de la Maison Ecocitoyenne accueillera ce jour-là l’inauguration de la Forêt des Rêves, réalisée dans le cadre d’un atelier de sensibilisation à l’architecture mené dans deux écoles primaires partenaires : l’une à Bordeaux, l’autre au Cameroun.

Le lendemain, l’évènement Yes We Wood, itinéraire de visites dans la métropole bordelaise, permettra aux professionnels de découvrir les systèmes constructifs bois employés au Lycée des métiers de Blanquefort, au Pôle Bois Construction FCBA, au Hangar Naval P12B et à l’Atelier Zelium. Ce dernier lieu accueillera ensuite le grand public pour une rencontre au sujet de la construction en matériaux éco-locaux, occasion de redécouvrir l’usage traditionnel de trois d’entre eux en Nouvelle-Aquitaine : le bois, la terre crue et la paille.

La journée du samedi sera quant à elle dédiée à des activités plus ludiques. Ainsi, un jeu de piste permettra au public de retracer l’histoire du bois dans la construction et de découvrir les futurs projets de la métropole. En parallèle, les étudiants ingénieurs de Bordeaux Sciences Agro (BSA) et de l’École Supérieure du Bois (ESB) animeront un quiz sur la forêt et ses fonctions, tandis qu’un atelier Kapla prendra place au Darwin Eco-système, dans le cadre de la Fête de la Science. Lors de cette même journée, au départ du château Bourbon, l’ADEME et le Centre régional de la propriété forestière proposeront de découvrir un peuplement forestier récemment sauvé d’un dépérissement causé par le réchauffement climatique. Dans le cadre d'une visite guidée, on pourra aussi découvrir les arbres remarquables du Jardin Public de Bordeaux, labellisé Jardin Remarquable en 2011. Enfin, la Maison Ecocitoyenne recevra des représentants de la Mission Bordeaux Métropole 2050, qui animeront un débat sur la place du bois dans la ville de demain, face aux objectifs de ville neutre en carbone. Le lendemain, deux conférences sur le recyclage du bois y seront au programme, ainsi qu’un défilé de robes en bois, créées par les étudiants de l’École Supérieure du Bois.

Lundi, la ville de Mios accueillera des intervenants au sujet du stockage du carbone par la forêt, et des manières de l’encourager par une gestion améliorée ainsi que par l’usage de nouveaux outils d’évaluation. L’Institut technologique FCBA proposera quant à lui un workshop autour de la problématique sismique et des réponses que peut offrir le système constructif bois grâce à l’usage d’assemblages spécifiques. Cette journée sera aussi l’occasion de découvrir un nouvel outil d’ingénierie spécialisé pour la construction bois. Enfin, les activités du dernier jour de festival prendront place à Guéret, où sera dispensée une formation sur le thème du bois dans la commande publique.

Pour plus d'informations : festival.woodrise.org

FCBA : Forêt Cellulose Bois-construction Aménagement.
CODEFA : Comité de Développement Forêt Bois Aquitain.
Xylofutur est investi dans la filière forêt-bois-papier.

Les articles récents dans Actus brèves

Hommage à Julius Natterer Publié le 19/01/2022

Le 25 octobre dernier, Julius Natterer s’en est allé à l’aube de ses 83 ans, confiant sa… [...]

Une réglementation environnementale : gage d'une architecture biosourcée ? Publié le 19/01/2022

Ce début d’année est marqué par l’entrée en vigueur de la RE2020, signant l’avènement… [...]

LIVRE - Kuma. Complete Works Publié le 03/11/2021

Dans une superbe édition trilingue très grand format, dans laquelle le papier a été choisi avec… [...]

LIVRE - TRIBU : Ingénierie écoresponsable d’aujourd’hui Publié le 03/11/2021

Créé en 1986, le bureau d’études TRIBU, spécialisé dans l’ingénierie du bâtiment et de la… [...]

PLATEFORME - Materlocal, un outil de localisation des ressources de construction locales Publié le 03/11/2021

Construire avec des matériaux biosourcés et géosourcés, et s’approvisionner localement … [...]

EXPOSITION - Construire léger et décarboné Publié le 29/10/2021

À l’heure où les émissions de carbone dues au secteur du bâtiment sont devenues une… [...]