Le bois sur les planches

Rédigé par Yves MINSSART
Publié le 08/05/2019

Pour magnifier le nouveau centre d’art dramatique d’une prestigieuse école anglaise, les concepteurs déploient les performances et le potentiel esthétique de différentes essences de bois. Un équilibre subtil entre fonctionnalité et convivialité.
 
Située en périphérie de Cambridge en Angleterre, la fameuse école indépendante Perse accueille des enfants de 3 à 18 ans en externat. Toujours plus diversifié, son programme d’activités musicales et d’art dramatique nécessitait une extension autour d’une salle de spectacles de 400 places. Face au jardin paysager, le nouveau cœur de l’école s’organise autour du foyer à triple niveau et ses galeries. L’équipement regroupe des fonctions très diverses : salles de répétitions et d’expositions, ateliers, vestiaires, ainsi que des locaux annexes et des installations techniques. Véritable point d’orgue, le foyer vitré attire tous les regards par son plancher à caissons. Les 126 tronçons de poutres en lamibois de 600/120 mm forment une trame dont chaque intersection accueille une pièce tubulaire sur mesure en acier de 150/150 mm et de 20 mm d’épaisseur ; son plan octogonal découle de considérations statiques. L’orifice central permet le boulonnage de tiges filetées en acier de 24 mm de diamètre, enfoncées et collées dans les poutres sur 450 mm. La perforation en partie basse de l’intersection est prévue pour la fixation du câblage d’éclairage. 

La suite de l'article à lire dans le numéro 120 de Séquences Bois.




Maîtres d'ouvrages :  The Perse School 
Maîtres d'oeuvres :  Haworth Tompkins, Londres (Royaume-Uni) 
Entreprise générale : RG Carter AS
Entreprise bois : Constructional Timber
Date de livraison : 2018
Surface (SHON) : 2 340 m²
Volume de bois utile : 16,68 m (plancher à caissons), 5,43 m (colonnes) 
Lieu : Cambridge (Royaume-Uni)

 En soirée, l’éclairage met en valeur le plafond à caissons derrière la généreuse façade vitrée.  <br/> Crédit photo : VILE Philip  Majestueux, le foyer à double niveau est marqué par différentes utilisations du bois et les jeux de lumière.<br/> Crédit photo : VILE Philip Le plafond à caissons est supporté par la paroi en béton armé et les poteaux en bois.<br/> Crédit photo : VILE Philip Vue détaillée de l’assemblage poutres/poteaux au moyen de platines métalliques.  <br/> Crédit photo : VILE Philip

VOIR ÉGALEMENT

>> Les coups de cœur du comité online

Les articles récents dans Publiés par Séquences Bois

Des bureaux écoresponsables Publié le 02/10/2019

Maîtres d'ouvrages : ICADE Promotion Maîtres d'oeuvres : Corinne Vezzoni & Associés… [...]

Corporate timber Publié le 02/10/2019

Maîtres d'ouvrages : ICADEMaîtres d'oeuvres :  BFV (Bocabeille-Fassio-Viaud)BET TCE… [...]

Une tradition réinventée Publié le 02/10/2019

Maîtres d'ouvrages : REGAL HOMESMaîtres d'oeuvres : Waugh & Thistleton (Dave Lomax chef… [...]

Sommet suisse Publié le 02/10/2019

Maîtres d'ouvrages : Zug Estates AGMaîtres d'oeuvres : Burkhard Meyer Architekten BSA AG, Baden… [...]

Logements étudiants en CLT Publié le 02/10/2019

Maîtres d'ouvrages : Studentsamskipnaden i Trondheim (Norvège) Maîtres d'oeuvres : MHD… [...]

Sensations : la grande hauteur sort du bois Publié le 02/10/2019

Maîtres d'ouvrages : Bouygues Immobilier (75) Maîtres d'oeuvres : KOZ architectes (75),… [...]