Le renouveau du pin laricio

Rédigé par Stéphane BERTHIER
Publié le 31/08/2021

Cette opération de trois logements dans un village de la montagne corse vise à revitaliser un petit bourg menacé de désertification. Les architectes de l’agence Orma Architettura y réalisent une construction qui valorise la filière locale du pin laricio au bénéfice de l’économie insulaire.

Le village de Cristinacce est perché sur les hauteurs du golfe de Porto, près du col de Sévi. Comme beaucoup de vieux bourgs de montagne, sa population décroit inexorablement malgré un cadre naturel magnifique. Cette nouvelle opération de logements destinée aux employés municipaux s’inscrit en contrebas de la vieille église en pierre dont le clocher domine le coteau. Au-delà, le goudron s’arrête sur un dernier parking du bout du monde puis un sentier rejoint la rivière Tavulella au pont de Seghia. De ce point, le chemin longe le lit du torrent pour retrouver l’itinéraire de randonnée Mare i Monti, moins célèbre mais tout aussi splendide – et exigeant – que le fameux GR20. 

L’édifice en bois repose sur un socle minéral d’un étage qui épouse la topographie, adosse la construction à la rue haute et l’ouvre en partie basse vers un jardin. Sur ce soubassement, les volumes émergents sont en bois et se découpent selon un épannelage savant qui fait écho aux gabarits des maisons existantes et à leur implantation agglutinée au gré de la topographie escarpée. Ainsi le plan masse utilise-t-il toute l’emprise au sol de la parcelle trapézoïdale tandis que les hauteurs s’adaptent à l’environnement bâti et au paysage. Au niveau de la rue, côté nord, un astucieux pli dans la façade assure la jonction avec le nu de la construction voisine et ménage un seuil d’entrée à distance de la circulation. A l’ouest, les deux niveaux marquent l’entrée du village d’une échelle modeste ; la façade creusée de loggias donne de la profondeur à la construction. A l’est, les trois niveaux masquent une maison existante de la fin du XXe siècle, sans qualité patrimoniale. Nous pourrions parler de simple habilité pittoresque si cette complexité volumétrique ne participait pas aussi à la qualité des habitations. Les deux logements supérieurs qui se développent respectivement sur deux et trois niveaux disposent de terrasses et de cadrages précis sur un paysage extraordinaire. Le logement bas est quant à lui un T2 en simple exposition qui, bien qu’encaissé dans l’infrastructure du socle en béton, s’ouvre largement sur un jardin exposé au sud et, plus loin, vers un paysage imprenable dans la déclivité de la vallée. [...]

Pour lire la suite, commandez le numéro
[ BOUTIQUE ]



Maître d'ouvrage : Commune de Cristinacce (Corse)
Maître d'œuvre : Orma Architettura
BET bois : Teckicea
Entreprise bois : Les charpentiers de la Corse
Date de livraison : 2020
Surface : 210 m²
Volume de bois utile : 100 m3
Lieu : Cristinacce (2A)

Le bâtiment d’habitation, à l’extrémité est du village, depuis le sentier de randonnée<br/> Crédit photo : Kerdraon Julien La façade est présente un jeu savant de décalage de nu entre la structure et l’enveloppe.

VOIR ÉGALEMENT

>> Les coups de cœur du comité online

Les articles récents dans Publiés par Séquences Bois

DETAIL / Quand le douglas s'invite dans le Cher Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : PrivéMaîtres d'œuvre : FAB Architectes (69)Entreprise bois… [...]

Habiter en péri-rural Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : Gironde Habitat (33)Maître d'œuvre : LA Architectures (75)… [...]

Matières sans frontières Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : Commune de Neuvecelle (74) Maître d'œuvre : : Atelier png… [...]

Une maison portugaise Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : PrivéMaître d'œuvre : HBG Architects BET bois : OMF –… [...]

MISE EN OEUVRE / Du mélèze entre les schistes Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : Municipalité d’Ostana (Italie)Maîtres d'œuvre : IAM (Massimo… [...]

MISE EN OEUVRE / Le bois prend son envol Publié le 03/06/2021

Maître d'ouvrage : Consorzio GMR MEGAWIDE Cebu Airport (Philippines) Maître… [...]