MISE EN OEUVRE - Bois de Mars : 13 logements en cœur d'îlot à Paris 12e

Rédigé par Tristan CUISINIER
Publié le 03/11/2021

À Paris 12e, l’agence Mars architectes livre 13 logements en structure bois dans un fond de parcelle difficile d’accès. Un exemple remarquable d’optimisation foncière, qui modifie profondément la perception des échelles bâties.

Comment construire plus, sans dégrader le cadre de vie ? Missionné en 2012 par Gecina, Mars architectes a évalué le potentiel de densification de 35 parcelles parisiennes, à la faveur de la disparition du COS. L’agence a hérité de la maîtrise d’œuvre de trois opérations. Celle de l’avenue de Saint-Mandé est la première à « sortir de terre ». Au sens propre comme au figuré, puisque l’entreprise générale, Bouygues construction, a dû se contenter du parking en sous-sol pour acheminer les matériaux et d’une grue-araignée pour les lever (cf. entretien avec Th. Guillon). « Comprendre ce projet, c’est aussi connaître les conditions de réalisation du chantier », résume l’architecte Sylvain Rety. « Une structure légère en bois, pas de grands MOB percés, uniquement des éléments de construction qui passent au travers de la porte de la rampe de parking existante… Cela a forcément des répercussions sur le coût, les trames et les calepinages du bâtiment », abonde Antoine Baugé, ingénieur du bureau d’études Sylva conseil.

Mars architectes s’en défend, mais l’immeuble de trois étages sur rez-de-chaussée, construit dans l’angle nord-ouest de la cour sans charme des années 1970, présente de nombreuses parentés avec l’architecture nipponne, sa quiétude et sa finesse. Côté pile : une façade en douglas (poteaux, poutres, volets coulissants, bardage, platelage), mélèze (portes-fenêtres) et épicéa (planchers en CLT des balcons), cernée par un jardin de bouleaux. Côté face : une façade aussi blanche que celles de Sanaa, bardée de Trespa et flanquée de coursives en acier (poteaux, poutres, filets maille) qui distribuent les appartements. Pour Sylvain Rety, c’est surtout la capacité du projet à extraire les résidents de l’agitation urbaine, son aptitude à « miniaturiser les ambiances, permettant de vivre avec la densité », qu’il convient de retenir. « Le ressenti ne serait-il pas meilleur depuis la construction des treize logements ? » [...]

> Pour lire la suite, commandez le numéro <

> À visiter le 24 novembre 2021 dans le cadre d'un parcours de visite organisé par France Douglas, en partenariat avec le CNDB. [ Plus d'infos ]



Maître d'ouvrage : Gecina (75)
Maître d'œuvre : Mars Architectes (75)
BET bois : Sylva conseil (75)
Entreprise bois : Brézillon – Bouygues Construction (75)
Date de livraison : 2020
Surface : 716 m²
Volume de bois utile : nc
Lieu : 25 avenue de Saint-Mandé, Paris 12e

Façade est, côté jardin<br/> Crédit photo : BROYEZ Charly

VOIR ÉGALEMENT

>> Les coups de cœur du comité online

Les articles récents dans Publiés par Séquences Bois

PRESS INTERNATIONAL AWARD FOR WOOD ARCHITECTURE - Campus Swatch & Omega Publié le 03/11/2021

Maître d'ouvrage : Hayek Engineering, Zurich (CH)Maître d'œuvre : Shigeru Ban… [...]

DÉTAIL - Résidence Bertelotte : Des studios d'enregistrement aux studios étudiants Publié le 03/11/2021

Maîtres d'ouvrages : Paris Habitat OPH, CrousMaître d'œuvre : NZI architectesBET… [...]

Façade épaisse - Logements collectifs à Montreuil Publié le 03/11/2021

Maître d'ouvrage : OPH Montreuillois (93)Maître d'œuvre : Lipsky+Rollet… [...]

Signal sans carbone - Logements collectifs à Västerås, Suède Publié le 03/11/2021

Maître d'ouvrage : Slättö FörvaltningMaître d'œuvre : CF Møller ArchitectsBET… [...]

Le bois au cœur du confort des usagers - Logements collectifs à Chanteloup-en-Brie Publié le 02/11/2021

Maître d'ouvrage : TerraliaMaître d'œuvre : Séméio ArchitectureBET bois :… [...]

DETAIL / Quand le douglas s'invite dans le Cher Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : PrivéMaîtres d'œuvre : FAB Architectes (69)Entreprise bois… [...]