Mobilité : se rassembler au centre

Rédigé par Olivier NAMIAS
Publié le 03/06/2021

Le Nouveau Centre de maintenance de bus de Saint-Brieuc reflète la volonté écologique véhiculée, au propre comme au figuré, par son réseau de transports en commun. L’agence DLW a repensé le site autour d’un bâtiment mixte abritant atelier et bureaux, activités séparées et complémentaires prenant le bois comme trait d’union.

En amplifiant son offre de bus, Saint-Brieuc espère encourager ses habitants à délaisser la voiture pour les transports en commun, plus vertueux sur le plan environnemental. Les effets du redéploiement du réseau ne se limitent pas à la reconfiguration des lignes — 29 à ce jour — sillonnant l’aire métropole briochaine. Un centre de maintenance a été créé à sept kilomètres du centre-ville, où se situait l’ancien centre de maintenance. Une localisation critiquée pour le surcroît d’heures de conduites qu’elle imposait aux chauffeurs, 5006 selon un calcul, et les surcoûts de fonctionnement du nouvel équipement. La comparaison éclipse les différences profondes entre les deux dépôts. D’une part, le nouveau site libère une zone centrale du trafic des bus. Sa capacité est de 90 bus, extensible à 120 à l’horizon 2030. Les nouveaux bâtiments sont plus vastes, et offrent de meilleures conditions de travail avec des performances énergétiques répondant aux standards contemporains d’écoconstruction. « Le concours fixait des objectifs très élevés », rappelle Aurélien Lepoutre, associé de l’agence DLW, lauréate de la consultation en 2015. Pour autant, la maîtrise d’ouvrage assurée par la communauté d’agglomération n’imposait pas l’utilisation du bois. Le choix en revient aux architectes, qui avaient déjà réalisé plusieurs centres de maintenance mobilisant plus ou moins ce matériau. En structure, en façade, en revêtement, DLW a cherché à maximiser l’usage du bois, jusque dans le combustible de la chaufferie, une des deux annexes du programme avec la station de lavage. [...]

Pour lire la suite [ commandez le numéro ]



Maître d'ouvrage : Saint Brieuc Agglomération
Maître d'œuvre : DLW  Architectes (architectes mandataire),  LE BARZIC Architecte et LE TRAON Architectes (architectes associés)
BET bois : AREST
Entreprise bois : EMG (charpente, murs ossature bois, bardage bois) / LE MARCHAND (menuiseries extérieur et intérieur bois)
Date de livraison : 2019
Surface : 3 784 m² SP
Volume de bois utile : 310 m3
Lieu : ZAC des Châtelets , Ploufragan (22)

-<br/> Crédit photo : DANTART François -<br/> Crédit photo : DANTART François

VOIR ÉGALEMENT

>> Les coups de cœur du comité online

Les articles récents dans Publiés par Séquences Bois

DETAIL / Quand le douglas s'invite dans le Cher Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : PrivéMaîtres d'œuvre : FAB Architectes (69)Entreprise bois… [...]

Habiter en péri-rural Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : Gironde Habitat (33)Maître d'œuvre : LA Architectures (75)… [...]

Matières sans frontières Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : Commune de Neuvecelle (74) Maître d'œuvre : : Atelier png… [...]

Le renouveau du pin laricio Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : Commune de Cristinacce (Corse)Maître d'œuvre : Orma… [...]

Une maison portugaise Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : PrivéMaître d'œuvre : HBG Architects BET bois : OMF –… [...]

MISE EN OEUVRE / Du mélèze entre les schistes Publié le 31/08/2021

Maître d'ouvrage : Municipalité d’Ostana (Italie)Maîtres d'œuvre : IAM (Massimo… [...]