Montrer le bois sans l’exposer

Rédigé par Sarah ADOR
Publié le 05/06/2021

Article paru dans le Séquences Bois n°131

Comment dévoiler la nature ligneuse d’un édifice de belle hauteur sans compromettre sa sécurité incendie ni l’exposer aux intempéries ? Et si l’envelopper de verre était une solution ? C’est ce que proposent Graam Architecture et Groupe-6 dans deux projets de sièges bancaires.

Alors que la pertinence du bardage bois est fréquemment remise en question, au regard du risque incendie dans la construction multi-étages , et plus généralement de son vieillissement souvent jugé déplaisant voire dégradant pour l’image de la construction bois, de nombreux architectes se tournent plus ou moins volontairement vers les complexes de façade enduits ou habillés de bardages métalliques, qui ne laissent plus rien paraître de la nature ligneuse de l’édifice. Les intérieurs, également contraints par la réglementation incendie, ont aussi tendance à être camouflés derrière du plâtre dans les bâtiments les plus hauts . Ainsi, les plus férus de vérité constructive regrettent de ne pas pouvoir mettre davantage en valeur l’esthétique propre des systèmes constructifs en bois. Mais surtout, à l’heure de la transition écologique (et du greenwashing associé) où l’utilisation du bois est devenue un argument de marketing, nous assistons à une course à la vertu. Mais comment attirer l’attention sur la « démarche écoresponsable » engagée dans la conception d’un bâtiment si rien n’en témoigne visuellement ?

Le projet du siège de la Caisse d’Epargne à Dijon, signé de l’agence Graam Architecture, et celui du Crédit Mutuel à Strasbourg, signé de l’agence Groupe-6, ont attiré notre attention sur l’existence d’une troisième option – après celle du bardage « mal vieilli » et celle du camouflage – que nous nous proposons de décrire et de questionner. Ces deux projets ont la particularité d’exposer une partie ou la totalité de leur squelette de bois sans l’exposer aux intempéries, en l’abritant derrière une façade ou double-peau entièrement vitrée. [...]

Pour lire la suite [ commandez le numéro ]

Les articles récents dans Points de vue

France Bois 2024 et ADIVbois, moteurs R&D de la construction bois Publié le 05/06/2021

Porté et financé par le CODIFAB et par l'interprofession nationale France Bois Forêt, le… [...]

MODES CONSTRUCTIFS - L’approche hors-site bois, pertinente pour la construction des résidences sociales Publié le 04/06/2021

Si elle n’est pas un manifeste d’esthétique ni de grande qualité spatiale, la reconstruction… [...]

Concevoir autrement pour employer le bois local Publié le 01/04/2021

 > Les leçons d’Olivier Gaujard, de Studiolada (et de Friedrich… [...]

BIM et construction bois : une familiarité de longue date Publié le 31/03/2021

Lors d’une webconférence organisée le 28 janvier par le CNDB en collaboration avec l’éditeur… [...]

Le bois, matériau convivial Publié le 31/03/2021

Frugal, facile à prendre en main et garant d’une mise en œuvre rapide permettant de créer de… [...]

Façades bois et risque incendie : état des lieux Publié le 01/03/2021

En décembre dernier, FCBA et le CSTB ont publié une actualisation du guide « Bois construction et… [...]