POINT DE VUE I « NOUS DEVONS RÉAPPRENDRE LES GESTES D’UNE ‘CULTURE DU FEU’ »

Rédigé par Christelle GRANJA
Publié le 08/09/2023

Article paru dans Séquences Bois n°142

Dans son ouvrage Quand la forêt brûle, penser la nouvelle catastrophe écologique (Premier Parallèle, 2019), la philosophe Joëlle Zask décrit les mégafeux comme le symptôme d’une société malade. Alors que l’année 2023 a été marquée par les millions d’hectares brûlés au Canada et sur le pourtour méditerranéen, la philosophe appelle à dépasser l’opposition stérile entre domination et idéalisation du feu. 


Les mégafeux qui marquent les territoires, du Chili aux États-Unis et jusqu’au Groenland, sont-ils un phénomène nouveau ?

Il a toujours existé des feux extrêmes, mais ceux-ci étaient rares. Or, depuis une vingtaine d’années, ils sont de plus en plus fréquents. Le mégafeu est un nouveau régime de feu lié au dérèglement climatique causé par les activités humaines (sécheresses prolongées, températures élevées, défrichage intensif, etc.), qu’aucune technique humaine ne parvient à juguler. Il meurt de causes naturelles (disparition du combustible, chute de pluie, de vent ou de neige), non de la « guerre » que les pompiers tentent de lui livrer. Selon le naturaliste Gary Ferguson, s’ils représentent moins de 3% des feux de forêts, ces mégafeux sont à l’origine de plus de 90% des surfaces brûlées. Ils sont particulièrement destructeurs : ce sont jusqu’aux sols et jusqu’aux racines enfouies qui sont incinérées. Ils doivent donc être distingués des feux saisonniers ou des brûlages dirigés (utilisés pour créer des coupures de combustible, sorte de pare-feu, ndlr) qui restent plutôt de surface. (...) 


Lisez la suite de cet article dans : N° 142  - Septembre 2023 


Les articles récents dans Points de vue

DOSSIER | PEDAGOGIE·S Publié le 19/12/2023

Tout le monde est-il bien assis ? Nous allons débuter…. Bien qu’il ne soit pas très vendeur de… [...]

MATIÈRE I MASS DESIGN GROUP Publié le 08/09/2023

Le pavillon central de la Biennale d’architecture de Venise met à l’honneur le continent… [...]

PRÉCURSEUR | SHIGERU BAN, UN ARCHITECTE HUMANISTE Publié le 08/09/2023

Né en 1957 (66 ans) à Tokyo, Shigeru Ban fait partie de cette génération d’architectes… [...]

RÉEMPLOI I RÉEMPLOYER LE BOIS, EST-CE RISQUÉ ? Publié le 08/09/2023

Le réemploi de bois ne date pas d’hier. Ses multiples usages possibles et sa grande capacité à… [...]

POINT DE VUE | VIVRE SUR L’EAU À GANVIÉ AU BÉNIN Publié le 08/09/2023

Les dérèglements climatiques et, en conséquence, la montée des eaux, ont d’ores et déjà… [...]

POINT DE VUE | SISMICITÉ Publié le 08/09/2023

S’inspirer du vernaculaireFortement influencées par le contexte local, faisant appel aux… [...]