OUTIL - Calculer l’impact territorial des projets en bois local

Rédigé par Sarah ADOR
Publié le 04/06/2021

Article paru dans le Séquences Bois n°131

La fédération nationale des communes forestières (FNCOFOR) a récemment développé un outil intitulé « ART - Analyse des Retombées Territoriales », visant à mesurer l’impact économique, social et environnemental d’un projet en bois local, à l’égard de son territoire. 

Le calculateur prend en compte le coût des prestations de toutes les acteurs - depuis la forêt jusqu’au produit bois, de la maîtrise d’œuvre et de la maîtrise d’ouvrage - et leur localisation, ainsi que l’origine, l’essence et le volume des bois mis en œuvre dans le projet. L’indice ART généré permet, une fois multiplié au budget bois de la collectivité, de calculer la part d’économie conservée sur le territoire. Il permet aussi de comptabiliser les emplois créés ou maintenus par le projet, la quantité de CO2 stockée et évitée par le projet, et d’estimer la surface forestière nécessaire à la construction, assurant ainsi indirectement le maintien de nombreuses aménités de la forêt (habitat de biodiversité, lutte contre l’érosion, filtration de l’eau). Cet outil a permis de démontrer que le retour sur investissement était de l’ordre de 80% lorsque la ressource et les entreprises de transformation sont issues du territoire de projet, là où il est plutôt de 30% quand le bois est importé. Pensé à destination des collectivités, son utilisation peut être préalable ou postérieure à un projet, mais aussi potentiellement conseillée en phase d’études par la maîtrise d’œuvre comme un argument visant à valider des pistes de projet. Ce programme a reçu le soutien de l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, du Ministère de la Transition écologique et de l'interprofession nationale France Bois Forêt. 

Consulter le site de l'outil ART : https://art.fncofor.fr/

Image : Conçu par RIinaldi & Levade Architectes, le village vacances de La Bastide-de-Serou (Ariège) a été construit gâce au concours de forestiers, concepteurs, entreprises et essences locales – mélèze, acacia et peuplier – pour un volume total de 295 m3, issu des forêts avoisinantes du Parc Naturel Régional. Cette démarche en circuit court a permis d'obtenir 89 % de retombées territoriales, un taux calculé grâce à l'outil ART.

Les articles récents dans L'info en +

Le lamellé-collé de hêtre désormais utilisable en structure Publié le 31/03/2021

Accompagnée par l’Institut Technologique FCBA, l’entreprise Manubois (Groupe Lefebvre) vient… [...]

Le CNDB lance son simulateur bois & biosourcés Publié le 01/09/2020

Alors que les documents de méthodologie de la RE2020 sont désormais consultables, on sait que… [...]

RE2020 : de nouveaux indicateurs en faveur de la filière bois ? Publié le 23/06/2020

Visant à élargir le champ de la réglementation thermique à une exigence plus générale de… [...]

Construction bois et PLU Publié le 08/04/2020

S’il est souvent rappelé que l’emploi du bois en plancher induit des surépaisseurs de près de… [...]

Impact économique et environnemental du réemploi du bois Publié le 10/02/2020

D’après Morgan Moinet, du bureau d‘études Remix, les retours d’expérience en termes… [...]