UN BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ POUR LES CONSTRUCTIONS BIOSOURCÉES

Rédigé par Sarah ADOR
Publié le 01/04/2022

Article paru dans Séquences Bois n°135

Devoir renoncer aux planchers bois — nécessairement plus épais que les planchers béton — pour se conformer à la hauteur maximum autorisée dans le PLU ? C’en est fini ! Depuis le 1er janvier 2022, les projets faisant preuve d’exemplarité environnementale peuvent déroger aux règles de hauteur prévues dans le PLU (art. L152-5- 2 du Code de l’urbanisme). 

Jusqu’alors, le droit à la dérogation, créé par la loi LCAP de 2016, devait être inscrit dans le PLU concerné et n’était donc pas applicable partout. Ce nouveau droit à déroger au PLU a été créé par la Loi climat et résilience du 22 août 2021. La définition de l’exemplarité environnementale requise pour y prétendre est précisée dans l’article R171-3 du Code de la construction et de l’habitation, qui se réfère pour le moment encore aux valeurs données dans l’arrêté du 12 octobre 2016 du Code de l’Urbanisme : Condition 1 : Le projet doit justifier d’émissions de CO2 inférieures aux valeurs suivantes : Egesmax — sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment : • Maison individuelle : 100 kg eq.CO2/m²SDP • Logement collectif : 250 kg eq.CO2/m²SDP • Bureaux : 130 kg eq.CO2/m²SDP • Autres bâtiments : 100 kg eq.CO2/m²SDP EgesPCEmax – cycle de vie des produits de construction et équipements du bâtiment uniquement : • 650 kg eq.CO2/m²SDP Condition 2 : Satisfaire au moins deux des trois critères suivant : • Le projet revalorise une quantité de déchets de chantier supérieure à 40 %. • Le projet comprend une part minimale de matériaux à faible émission. de COV (étiquette A+) et ses installations de ventilation font l'objet d'une démarche qualité. • Le projet met en oeuvre un taux de biosourcé important correspondant au niveau 1 du label « Bâtiment biosourcé » La satisfaction de ces deux conditions doit faire l’objet d’une certification établie par un organisme accrédité, qui est à joindre par le maître d’ouvrage avec la demande de permis de construire. Suite à l’entrée en vigueur de la RE2020, les valeurs seront probablement révisées prochainement, mais le Ministère de la Transition écologique n’est pas encore en mesure de donner d’indications calendaires. SA 

Les articles récents dans L'info en +

Projet FCRBE - Des fiches méthodologiques pour le réemploi du bois Publié le 19/01/2022

Afin de démocratiser le recours à l’économie circulaire dans la construction, le projet… [...]

La région franco-ibérique investie pour le développement des immeubles en bois Publié le 03/11/2021

EGURALT : egur pour bois en basque, et alt pour hauteur, c’est le nom d’un nouveau projet… [...]

OUTIL - Calculer l’impact territorial des projets en bois local Publié le 04/06/2021

La fédération nationale des communes forestières (FNCOFOR) a récemment développé un outil… [...]

Le lamellé-collé de hêtre désormais utilisable en structure Publié le 31/03/2021

Accompagnée par l’Institut Technologique FCBA, l’entreprise Manubois (Groupe Lefebvre) vient… [...]

Le CNDB lance son simulateur bois & biosourcés Publié le 01/09/2020

Alors que les documents de méthodologie de la RE2020 sont désormais consultables, on sait que… [...]